• Retour vers "Jeux pédagogiques"

    (Ce jeu est inspiré de la structure de jeux trouvés sur l'excellent site de Mallory, mais il est totalement original.)

    Il s'agit d'un jeu de plateau permettant de travailler  la conjugaison des verbes au présent de l'indicatif.

    Je vous conseille d'imprimer chaque série de cartes sur des papiers de couleurs différentes.

    Objectif présent  Porter secours (séquence complète)


    1 commentaire
  • Retour vers "Jeux pédagogiques"

    (Ce jeu est inspiré de la structure de jeux trouvés sur l'excellent site de Mallory, mais il est totalement original.)

    Il s'agit d'un jeu de plateau permettant de travailler  la conjugaison des verbes à l'imparfait de l'indicatif.

    Je vous conseille d'imprimer chaque série de cartes sur des papiers de couleurs différentes.

    Nous ramassions  Porter secours (séquence complète)


    2 commentaires
  • Retour vers "Jeux pédagogiques"

    (Ce jeu est inspiré de la structure de jeux trouvés sur l'excellent site de Mallory, mais il est totalement original.)

    Il s'agit d'un jeu de plateau permettant de travailler  la conjugaison des verbes au futur simple de l'indicatif.

    Je vous conseille d'imprimer chaque série de cartes sur des papiers de couleurs différentes.

    En route pour le futur Porter secours (séquence complète)


    2 commentaires
  • Retour vers "EPS"

    Voici quelques documents qui concernent la pratique de la gymnastique, et plus particulièrement la réalisation d'un enchaînement à la poutre.

    Le projet pédagogique

    Bénéficiant d'une intervenante en gymnastique, il m'a été demandé de produire un projet pédagogique expliquant les modalités d'intervention...

    Comme j'ai eu bien du mal à trouver des exemples sur internet, et comme le mien a semblé convenir, le voici...

    Gymnastique Porter secours (séquence complète)

    La grille d'évaluation de l'enchaînement à la poutre

    Après quelques semaines de tâtonnement et de discussion avec l'intervenante en gymnastique, voici une grille qui a permis de construire, de mémoriser puis d'évaluer l'enchaînement à la poutre de chaque élève.

    Gymnastique (enchaînment à la poutre)  Porter secours (séquence complète)

    Quelques explications...

    - Après plusieurs séances de découverte des agrès, puis une ou deux séances de pratique de la poutre, nous avons effectué deux séances en classe sur cette grille :

    • Les élèves ont proposé différentes actions réalisables sur chacune des poutres (la basse et la haute), puis ont attribué des points correspondant à la difficulté des différentes actions.
    • Les critères d'un enchaînement réussi ont été discutés (présentation et salut, mémorisation de l'enchaînement...).

    - Une fois la grille établie, (dans une nouvelle séance en classe) chaque élève a du construire son enchaînement :

    • Choix entre la poutre basse et la poutre haute.
    • Choix des quatre actions qui constitueront l'enchaînement.

    - Les élèves ont eu trois séances pour s'entraîner à la réalisation de l'enchaînement, et pour modifier les actions retenues, si nécessaire.

    - Lors de la dernière séance, chaque élève a réalisé l'enchaînement, que j'évaluais en remplissant les différentes cases.


    2 commentaires
  • Retour vers "EPS"

    Voici une grille que j'utilise pour les séances d'entraînement à la course longue.

    Son utilisation mérite quelques explications...

    La grille

    Course longue Porter secours (séquence complète)

    Aménagement de l'espace :

    - Il faut une piste jalonnée de plots tous les 25 m (la longueur de la piste doit donc être un multiple de 25).

     

    Organisation :

    - Les élèves travaillent en binôme : un coureur et un observateur. Pendant que le coureur court, l'observateur remplit la grille. Après la course, les rôles sont inversés.

     

    Remplissage de la grille :

    - L'enseignant fait partir les élèves en déclenchant le chronomètre.

    - L'élève observateur trace une croix à chaque fois que le coureur franchit un plot.

    Les croix se mettent colonne par colonne, en commençant par le bas.

    - Toutes les 1 min 30, l'enseignant indique (par un coup de sifflet, par exemple) aux observateurs de changer de colonne : ils doivent dorénavant mettre la croix en se décalant d'une colonne vers la droite.

    - Si le coureur arrête de courir (au moins 10 secondes), l'observateur entoure le nombre suivant au niveau de la ligne "nombre d'arrêts", située en bas du document.

     

    Exploitation de la grille :

    - Après la séance, de retour en classe, les informations notées dans la grille sont transcrites en bas : pour chaque intervale de temps ("de 0 à 1 min 30", "de 1 min 30 à 3 min",...), l'élève compte le nombre de croix, trouve la distance correspondante à gauche des colonnes (par exemple, 5 croix correspondent à 125 m) et reporte cette distance en bas du graphique.

    - L'élève fait alors le total et trouve la distance qu'il a parcourue.

     

    Intérêt de la grille :

    La grille permet de connaître la distance parcourue, mais également de juger de la régularité de la course (les élèves doivent viser un graphique le plus "plat" possible).

    En conservant les grilles (dans le cahier d'EPS, par exemple), les élèves peuvent comparer leur course pendant les différentes séances d'entraînement, le but étant de s'améliorer sur la distance, sur la régularité ou sur le nombre d'arrêts.

     

    Progression de l'activité :

    Généralement, je prévois un cycle de 10 séances d'entraînement, avant un cross inter-écoles.

    La progression se fait de la manière suivante :

    - Séances 1 et 2 : course de 4 min 30.

    - Séances 3 et 4 : course de 6 min.

    - Séances 5 et 6 : course de 7 min 30.

    - Séances 7 et 8 : course de 9 min.

    - Séances 9 et 10 : course sur la distance prévue pour le cross (aux alentours de 1 000 à 1 200 m).


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires